Moyenne
Expressivité
Caractéristiques
Son
Qualité de fabrication

Un bon mélodica d'entrée de gamme

Son look bleu plastique fait tout d'abord penser à un jouet, mais heureusement son ergonomie est agréable, et le son acceptable ne souffre pas de résonance étrange.

SON :

Comme tout mélodica, son timbre se situe entre l'harmonica et l'accordéon, cependant il faut préciser qu'il ne permet pas de faire des bends comme le premier (ou presque pas, la technique est très difficile), ou de riches accords comme le second (car le souffle est partagé entre toutes les notes, et nourrit prioritairement les notes graves).

À ce sujet, bien que la réponse de l'instrument au souffle reste équilibrée sur toute la tessiture de 2 octaves et demi (sauf à la fin du dernier octave, où le souffle doit impérativement se faire plus fort), les notes graves sont malheureusement plus gourmandes en air que les aiguës, ce qui peut déséquilibrer certains accords.

JOUABILITÉ :

Il permet de jouer soit à une main (la droite), en le tenant comme un saxo, ou bien à deux mains (en le posant sur une table et en utilisant le tuyau fourni).

Contrairement au saxophone dont il imite parfois un peu le timbre, l'essentiel de l'expressivité du mélodica est concentré dans les forti.

En revanche, le contrôle du rythme est précis.

VIEILLISSEMENT :

Je possède mon mélodica depuis trois ans, et je l'utilise occasionnellement (une fois par mois en moyenne).

/!\ Chose extrêmement importante : comme tous les mélodicas, il faut faire attention à bien gérer l'humidité pour que les anches métalliques ne vieillissent pas trop vite !

Pour ce faire, un bouton à l'arrière de l'instrument permet de le vider de la condensation à la force du souffle sans avoir à le démonter.

En effet, l'accordage qui est déjà un peu approximatif dès la sortie d'usine (comprenez : volontairement inexact, afin d'obtenir ce son caractéristique des anches libres) pourrait devenir carrément faux. (surtout pour les notes utilisées très fréquemment : mon fa # le plus aigu s'est éloigné d'un quart de ton de sa note initiale, et de nombreuses notes sonnent faux, si bien que l'accordage a vraiment perdu toute cohérence...)

Attention aussi à la lanière en plastique à l'arrière de l'instrument, elle ne supporte pas les mouvements trop brusques et les tensions trop fortes.

(je l'ai cassée en voulant vider la condensation du bec de l'appareil par force centrifuge : c'était *vraiment* une mauvaise idée...)

BILAN :

J'en suis content. Mon mélodica aura animé de belles soirées autours d'un feu.

Pour le prix, c'est un instrument convenable ; d'ailleurs je n'aurais pas mis plus cher dans un instrument à l'accordage aussi fragile malgré une utilisation occasionnelle.